Crise d’angoisse : comment la prévenir ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
gere ses crises angoisse
Table des matières

La crise d’angoisse est un phénomène qui devient de plus en plus courant du fait des conditions et du stress que subissent beaucoup de gens. Il s’agit d’une possible façon qu’ont les troubles anxieux de s’exprimer. Elle est souvent aiguë et brève.

Symptômes des crises d’angoisse

Le patient qui est sujet à des attaques de panique (autre nom des crises d’angoisse) rapportera souvent :

  • Un sentiment de terreur.
  • Une sensation de mort imminente.
  • L’impression qu’il est en train de devenir fou.
  • Des palpitations.
  • Des tremblements.
  • Une transpiration intense.
  • Des douleurs thoraciques dites précordialgies.

Même si son origine reste floue, la crise d’angoisse peut être due à plusieurs facteurs intriqués, que ces derniers soient environnementaux, psychologiques, métaboliques ou encore génétiques.

Certains auteurs parlent d’une réaction exagérée du corps au stress. L’angoisse qui génère une hyperventilation peut expliquer que l’on retrouve parmi les symptômes des signes cliniques “conséquences” de cette hyperventilation, comme les tremblements ou les douleurs thoraciques.

Néanmoins, le mécanisme exact de déclenchement de ces crises, et la physiopathologie détaillée restent encore inconnus.

Quelles sont les situations favorisantes ?

La crise d’angoisse est souvent le seul “trouble” dont souffre le patient, et s’inscrit purement dans le cadre des troubles de la personnalité de type “personnalité anxieuse“.

Néanmoins, ce n’est pas toujours le cas et les crises d’angoisse peuvent faire partie d’un tableau clinique plus large impliquant plusieurs maladies psychiatriques comme :

  • Les troubles dépressifs.
  • Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC).
  • La phobie sociale ou les troubles de la personnalité de type “personnalité phobique”.
  • Les états de stress post-traumatiques ou la reviviscence de l’événement traumatisant cause une crise d’angoisse intense.
A lire aussi :  Comment bien choisir son infirmière à domicile ?

comment gerer crise angoisse

Par ailleurs, si tout le monde peut être sujet aux crises d’angoisse, ce sont surtout des catégories particulières de personnes qui en souffrent, plus particulièrement :

  • Les femmes.
  • Les jeunes entre 15 et 20 ans.
  • Les personnes ayant des antécédents familiaux de ce genre d’attaques.
  • Les patients ayant une “personnalité anxieuse” ou une “personnalité phobique” ou des troubles de la personnalité de façon générale.
  • Les patients souffrant de dépression.
  • Les patients ayant subi un choc psychologique, ou souffrant d’état de stress post-traumatique.

Comment réagir si on est pris d’une attaque de panique ?

Si vous ne savez pas à quoi ressemble une crise d’angoisse, laissez-nous vous dire que ça peut avoir l’air assez spectaculaire. C’est pour cela qu’il faut apprendre à avoir les bons réflexes afin de réagir rapidement.

Pour ce faire, les traitements médicamenteux ne seront que très peu utiles. Ce qu’il faut, c’est surtout avoir les bons réflexes psychiques pour ce genre de situations.

gere ses crises angoisse

Par exemple, dès que vous sentez l’attaque de panique arriver, pensez à respirer, aussi doucement et aussi profondément que possible ; tout en faisant tout votre possible pour avoir des pensées positives.

Essayez de vous forcer à oublier votre stress même si cela ne dure qu’une seconde, car il faut savoir que souvent, la peur de faire une crise d’angoisse génère elle-même une crise d’angoisse. C’est une sorte de cercle vicieux en fait.