Calculatrice de nidation : comment calculer le début de sa grossesse ?

comment calculer le début de sa grossesse 

Dans le cycle d’une grossesse, la nidation correspond au moment où l’ovule fertilisé par un spermatozoïde va se nicher dans la muqueuse utérine. D’un point de vue médical, cet événement marque le début de la grossesse bien mieux que le jour de conception, c’est-à-dire de fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. Résultat, quand une femme apprend qu’elle est enceinte ou qu’elle pense l’être, elle cherche souvent à évaluer la date de nidation. Alors, comment faire ?

Peut-on se fier aux calculatrices de nidation ?

Sur Internet, de nombreuses calculatrices de nidation sont disponibles. Elles promettent aux femmes qui le souhaitent de déterminer le plus précisément possible la date de nidation dès lors qu’elles savent être enceintes. Pour cela, il faudra être capable de renseigner la date du début des règles ou la date de l’ovulation.

En fait, les calculatrices de nidation ne sont vraiment pas très utiles. Pourquoi ? Parce que vous pouvez faire le calcul vous-même sans avoir recours à la moindre calculatrice. Si vous connaissez la date du premier jour de vos dernières règles, il vous suffit d’y ajouter 23 jours pour obtenir la date de nidation. Si vous connaissez la date de votre ovulation, il vous suffit d’y ajouter 9 jours.

Les calculatrices de nidation sont basées exclusivement sur ces calculs que vous pouvez faire de tête. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que ce sont des estimations et rien de plus. Effectivement, le calcul à partir du premier jour des règles comprend les 14 jours qui correspondent au délai moyen entre l’arrivée des règles et l’ovulation. Il reste ensuite à ajouter les neuf jours moyens qui séparent l’ovulation de la nidation. Cependant, toutes les femmes n’ont pas des cycles identiques.

Pourquoi vouloir connaître la date de nidation ?

Définir la date exacte de la nidation est extrêmement complexe, pour ne pas dire tout simplement impossible. Alors, on est en droit de se demander pourquoi perdre du temps à se poser cette question. En fait, c’est tout simplement parce que la durée entre l’ovulation et la nidation peut avoir un impact sur le bon déroulement de la grossesse.

Effectivement, une étude parue en 1999 dans The New England Journal of Medecine a établi un lien entre cette durée et l’augmentation du risque de fausses-couches. La durée idéale se situerait alors à 9 jours et le risque de fausse-couche serait de 13 %. Le dixième jour, il double et passe à 26 %. Puis 53 % au onzième jour. Enfin, 82 % après le onzième jour.

Connaître la date exacte de la nidation peut permettre de prévoir un certain nombre de risques lié à des grossesses plus compliquées que d’autres. En cas de nidation tardive, il devient alors possible de prendre certaines précautions pour limiter le plus possible ces risques de fausse-couche. Voilà donc le principal enjeu derrière la date de nidation.

Comment fonctionne le processus de nidation ?

Pour essayer de connaître la date de nidation, même approximative, il faut comprendre le processus de nidation. Tout commence par la libération d’un ovule par un des deux ovaires. Celui-ci remonte alors les trompes de Fallope jusqu’à l’utérus. Sur son parcours, il peut être fécondé par un spermatozoïde. Une fois qu’il est fécondé, il va se nicher dans la muqueuse utérine et la grossesse démarre. S’il n’est pas fécondé, il sera évacué avec le prochain cycle menstruel.

De leur côté, les spermatozoïdes qui atteignent l’utérus peuvent y survivre pendant cinq jours. Durant ces cinq jours, la fécondation est possible. Plus elle arrive tôt dans la vie du spermatozoïde et dans la vie de l’ovule, moins les risques de fausse-couche sont importants. Une fois fécondé, l’ovule poursuit son chemin jusqu’à l’utérus et va prendre encore quelques jours pour se nicher. Au total, le processus prend généralement entre 8 et 10 jours.

Comment reconnaître les symptômes précoces de la nidation ?

De nombreux mythes se sont construits autour de la nidation, surtout depuis que l’importance de sa date a été mise en évidence. Le plus important est celui qui consiste à dire qu’il existerait des symptômes de la nidation. Il est constitué de nombreux autres mythes, chacun représenté par un prétendu symptôme. Malheureusement, il n’est pas possible de repérer un symptôme de nidation.

Les deux symptômes les plus souvent mis en avant sont les crampes de nidation et les saignements de nidation. Si ces deux événements peuvent intervenir dès les premiers jours qui suivent la nidation, ils ne sont pas systématiquement liés à cet événement. En plus, surtout pour les saignements, ils sont plutôt rares. Le seul moyen de savoir si vous êtes enceinte reste donc le test de grossesse.

Bannière 728x90

À partir de combien de temps après la nidation un test de grossesse apparaît positif ?

La nidation va entraîner de nombreuses conséquences hormonales dont la plus évidente sera l’arrêt des menstruations. Les tests de grossesse à faire à la maison sont particulièrement sensibles à l’hormone gonadotrophine chorionique humaine. Votre corps commence à la sécréter dès le jour de la nidation et les taux doubles tous les jours.

Ainsi, si vous connaissez votre jour d’ovulation, il vous suffit de commencer à faire des tests huit jours après le rapport sexuel que vous avez eu pendant votre ovulation. Normalement, au bout de trois jours maximum, le test devrait commencer à apparaître positif puisqu’il correspondra au onzième jour après l’ovulation. S’il est toujours négatif, attendez l’arrivée de vos prochaines règles.

Si, le jour de vos règles, celles-ci ne surviennent pas, refaites un test. Si celui-ci est positif, alors il y a de fortes chances que votre nidation ait été tardive. Informez-en votre gynécologue. Certains médecins ne prennent pas cette question autant que d’autres. Dans tous les cas, ne vous offusquez pas et prenez vos propres précautions en limitant vos efforts physiques, par exemple.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "Calculatrice de nidation : comment calculer le début de sa grossesse ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*