Thermomètre : combien de degré ajouter selon le modèle ?

Femme avec un thermomètre

Outil indispensable au quotidien, surtout lorsque l’on a des enfants, le thermomètre est omniprésent dans nos maisons. Le thermomètre est, par définition, un appareil servant à prendre et mesurer la température. Il faut savoir que vous pouvez prendre votre température par différents moyens : voie buccale, rectale, axillaire, tympanique, auriculaire mais aussi frontale. Alors comment s’y prendre ?

Les différents thermomètres

Afin de mesurer sa température corporelle, vous pouvez procéder par différents moyens : voie buccale, rectale, axillaire, tympanique, auriculaire et frontale. Chacune de ces possibilités possède son propre degré de précision. Ainsi, pour connaître la température exacte, il faudra alors ajouter quelques degrés au résultat affiché pour ne pas se tromper dans l’interprétation. Il faut savoir que la température rectale est la plus précise : elle permet de servir de base pour les mesures des autres prises. Dans cette situation, on évoque « l’équivalent rectal ». Par ailleurs, certains modèles de thermomètres affichent directement sur leurs écrans le résultat avec cet équivalent rectal. Enfin, seule la lecture de la notice d’utilisation contenue avec le thermomètre fait foi.

Thermomètre frontal : combien de degré ajouter ?

Depuis toujours, il est connu que poser sa main sur le front de son enfant est un réflexe que beaucoup de parents ont, permettant de savoir si son enfant est fiévreux ou non. Cependant, cette façon de faire reste très approximative : il suffit que la main soit froide ou chaude pour que l’estimation soit erronée. Le thermomètre frontal apporte un résultat assez précis si vous suivez bien la marche à suivre. En ajoutant 0,3 °C à la valeur mesurée, vous obtiendrez la température interne exacte. Si vous prenez votre température au niveau de la tempe, en mesure temporale, il faudra ajouter 0,2 °C à la valeur du résultat affiché.

Thermomètre oreille : combien de degré ajouter ?

Conseillé qu’à partir de l’âge de 2 ans, la prise de température dans l’oreille consiste à introduire l’embout du thermomètre dans l’oreille. Il est impératif de bien lire la notice explicative du modèle de thermomètre avant toute utilisation car cette méthode est très délicate. La variation de température varie de 0 à 0,5 °C dans les degrés à ajouter. Pour obtenir un résultat plus précis, il est nécessaire de faire trois prises rapprochées et d’en conserver la valeur la plus élevée. Vous trouverez un large choix de thermomètre avec une lecture par l’oreille sur le marché.

Thermomètre auriculaire : combien de degré ajouter ?

Tout comme pour le thermomètre avec une prise par l’oreille, le thermomètre auriculaire demande les mêmes valeurs de rectification pour la lecture de la température.

Thermomètre tympanique : combien de degré ajouter ?

Le thermomètre tympanique fonctionne de la même manière qu’un thermomètre frontal. Ainsi, comme précisé plus haut dans l’article, il vous faudra ajouter entre 0,2 °C et 0,3 °C à la valeur indiquée sur votre thermomètre pour obtenir la température interne exacte. Le plus simple restant de se référer à la notice d’utilisation de votre thermomètre pour un résultat le plus fiable possible.

Thermomètre sous le bras : combien de degré ajouter ?

La prise de température à l’aide d’un thermomètre aisselle demande une technique qui vaut aussi bien pour les adultes, les enfants et même un nouveau-né. Ainsi, quelque soit votre âge, ce modèle de thermomètre s’utilise en étant bien positionné au creux de l’aisselle, tout en ayant son bras bien plaqué contre le thorax. La prise de la mesure doit se faire durant 60 à 120 secondes environ. Si vous souhaitez obtenir un équivalent rectal aux résultats obtenus, il vous faudra ajouter entre 0,5 °C et 0,9 °C au résultat affiché. Vous trouverez de nombreux modèles de thermomètre aisselle qui répondront à vos besoins sur le marché.

Thermomètre rectal : combien de degré ajouter ?

Pour la prise de température chez l’enfant, qui est très sensible à la fièvre, surtout lorsqu’il est âgé entre 0 et 5 ans, la technique avec un thermomètre rectal est à privilégier. En effet, parmi les nombreuses possibilités de prise de température, la prise en rectale reste la plus fiable avec des résultats nets. Ainsi, avec une prise en rectal, il n’y a aucun ajout de degré, ou de rectification de température, à effectuer. Il vous faudra simplement penser à bien lubrifier la sonde avec de la vaseline afin d’introduire l’embout dans l’anus facilement, durant une minute environ. Il existe de nombreux modèles de thermomètres rectaux qui conviendront au plus grand nombre.

Bannière 728x90

Thermomètre dans la bouche : combien de degré ajouter ?

Afin de ne pas fausser les résultats, il ne faut pas introduire un thermomètre dans la bouche après avoir bu des boissons chaudes ou froides. La prise de température par la bouche est très simple : il vous suffit de placer la sonde du thermomètre sous la langue, puis de bien refermer la bouche tout en respirant doucement par le nez, durant 3 minutes environ. Pour une lecture précise du résultat, vous pourrez ajouter 0,6 °C à la mesure affichée.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "Thermomètre : combien de degré ajouter selon le modèle ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*