Les choses à savoir sur le cœur et le rythme cardiaque

rythme cardiaque

Le cœur est le seul muscle du corps humain capable de fonctionner de façon autonome. Mais quel est son rôle ? Le rythme cardiaque a-t-il une influence sur notre santé ? À partir de quelle fréquence de battement faut-il s’inquiéter ? Voyons en détail le fonctionnement du cœur et le rythme cardiaque.

Le rôle du cœur dans le fonctionnement du corps humain

Le cœur est un organe exceptionnel, c’est une sorte de pompe qui fonctionne sans arrêt 24 h / 24 et qui permet d’acheminer le sang dans le corps humain par l’intermédiaire de différents vaisseaux sanguins. Le sang circule dans les deux ventricules du cœur.

Dans un premier temps, le sang pauvre en oxygène (suite à son passage dans le corps) arrive dans le cœur dans l’atrium droit, il passe dans différentes veines pour ensuite se rendre dans le ventricule droit. À ce moment, il est pompé et envoyé vers les poumons par l’artère pulmonaire.

Dans un second temps, le sang oxygéné dans les poumons, entre dans le ventricule gauche du cœur, la pompe envoie le sang riche en oxygène via l’aorte aux différentes parties du corps humain.

Des informations sur la fréquence cardiaque

La définition de la fréquence cardiaque au niveau médical est le nombre de pulsations que produit le cœur en unité de temps, en général on prendra une minute (60 secondes). Pour mesurer la fréquence cardiaque, il faut percevoir au toucher le battement du cœur dû à la circulation sanguine.

Il faut localiser une artère, sur laquelle on pose deux doigts (sans utiliser le pouce), nous permettant de percevoir le battement du cœur. En appuyant avec vos doigts contre l’artère, vous augmentez la pression artérielle et cela vous permettra de mesurer plus facilement la fréquence cardiaque.

Sous vos doigts vous devez ressentir de petits battements qui se succèdent régulièrement, ils correspondent aux contractions des ventricules du cœur. Il est donc possible de compter le battement cardiaque pendant 60 secondes. Cette valeur mesurée nous indiquera le pouls de la personne ou sa fréquence du cœur.

Elle correspond au nombre de contractions des ventricules dans le cœur et permet d’évaluer le rythme cardiaque. Le rythme cardiaque n’est pas régulier, il peut évoluer à la baisse comme à la hausse. Mais pourquoi la fréquence cardiaque peut-elle évoluer dans le temps ?

Les changements du rythme cardiaque

La valeur du rythme cardiaque n’est pas commune à chacun. En effet, d’une personne à l’autre la fréquence cardiaque sera différente et dépend de nombreux facteurs. Les paramètres qui entrent en jeux dans l’évolution du rythme des battements du cœur sont nombreux, la surprise, la peur, le stress, le froid ou le chaud, le fait de faire du sport ou de se reposer, le poids de la personne, le fait d’avoir mangé et d’être en période de digestion.

Même si la fréquence cardiaque peut varier en fonction de notre état ou de ce que l’on fait, sa mesure est indispensable aux médecins comme repère pour diagnostiquer certains problèmes de santé. Le docteur mesure donc le rythme cardiaque lors d’une consultation pour évaluer votre état de santé. Il existe des références de rythme cardiaque, avec lesquelles le docteur peut faire une comparaison de votre rythme du cœur.

Ce barème de la fréquence cardiaque est valable pour une personne au repos et est fonction de l’âge de la personne. Ainsi le professionnel de santé a une base sur laquelle se référer permettant de se rendre compte facilement d’un problème de santé chez un patient. Mais quelles sont les valeurs de référence de la fréquence cardiaque utilisées par les experts médicaux ?

Les références médicales en matière de fréquence cardiaque

Le rythme cardiaque peut évoluer en baissant ou en augmentant en fonction de ce que nous faisons. Il se peut donc que quand vous allez chez le docteur et qu’il mesure votre fréquence cardiaque vous ne soyez pas dans la moyenne. Chez les femmes certains facteurs hormonaux, tels que la période des règles, le fait d’être enceinte peuvent également provoquer une perturbation du rythme cardiaque. Les valeurs normalisées pour la pulsation du cœur sont :

Bannière 728x90
  • Le nouveau-né doit avoir un rythme cardiaque de 140 battements du cœur par minute.
  • Les enfants de 1 à 2 ans doivent avoir une fréquence cardiaque de 110 battements par minute.
  • Les enfants de 3 à 5 ans doivent avoir un rythme du cœur de 105 pulsations cardiaques par minutes.
  • Les enfants de 6 à 12 doivent avoir un pouls de 95 pulsations par minute.
  • L’adolescent ou l’adulte doivent avoir une pulsation cardiaque de 70 battements par minute.
  • Les personnes âgées doivent avoir une pulsation du cœur de 65 battements par minute.

Il faut préciser que la fréquence cardiaque d’un sportif n’est pas équivalente à celle d’une personnel nomade. Le pouls d’un sportif sera moins élevé car son cœur battra plus lentement qu’une personne sédentaire. Certains sportifs peuvent se voir mesurer une fréquence cardiaque située entre 50 et 80 pulsations par minute.

Pour déterminer la fréquence cardiaque normale d’un sportif, il faut utiliser la formule ci-dessous :
Fréquence cardiaque normalisée en fonction de l’âge – Âge de la personne.
Les personnes qui pratiquent beaucoup de sport mesurent régulièrement leurs pouls pour se donner une idée de l’effort physique consacré lors d’une séance et afin de ne pas prendre de risque pour la santé. Grâce à la fréquence cardiaque le sportif peut également suivre ses progressions physiques dans le temps.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "Les choses à savoir sur le cœur et le rythme cardiaque"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*