Gelée royale française : quel est le prix de la qualité ?




La France est un grand producteur de gelée royale. Un produit d’exception qui regorge de nutriments et de vitamines essentielles au développement de l’organisme. Il s’utilise d’ailleurs en guise de complément alimentaire ou pour prévenir certaines maladies. Connaissez-vous d’où vient la gelée royale ? Saviez-vous ce qui différencie la gelée royale française de celles venant d’autres pays ? Nous allons vous expliquer tout ce qui fait la particularité de la gelée royale faite en France. De nombreux apiculteurs français évoluent dans ce secteur et produisent chaque année une gelée royale unique et de qualité supérieure.

Gelée royale : un produit bio respectant un cahier des charges strict

La gelée royale est un produit naturel conçu par les abeilles dénommées nourrices dans une ruche et qui sert principalement à nourrir leur reine. Cette dernière ne s’alimente effectivement que de gelée royale pour tenir son rôle dans la ruche à savoir agrandir la colonie en pondant des milliers d’œufs par jour. L’appellation « gelée royale » est de ce fait tirée de la spécificité de cette substance aux mille vertus.

Si elle est donnée à la reine des abeilles, c’est surtout parce qu’elle lui apporte énergie et force. Riche en vitamines et en protéines, ce produit est aussi très apprécié par les humains. Certains en consomment régulièrement pour faire le plein de nutriments et peut se trouver notamment sous la forme de compléments alimentaires bio. Le prix moyen de la gelée royale de production française est de 22 euros les 10 grammes.

En France, des apiculteurs se spécialisent dans la production et la vente de gelée royale. Pour découvrir ce qui fait sa particularité, renseignez-vous sur la gelée royale bio française vendue dans certaines régions de l’Hexagone. Ce produit d’exception respecte un cahier des charges très strict et est récolté dans des conditions contrôlées. En effet, la production de gelée royale bio diffère des autres gelées contenant du sirop et autres substances conservatrices. Celle-ci est récoltée dans des conditions soucieuses de la vie des abeilles, un point qui se veut important dans la finalité du produit.

Si vous vous interrogez sur les détails du cahier des charges, ce document stipule avant tout que la culture des abeilles se fasse de manière naturelle. C’est-à-dire qu’il est interdit de donner des produits artificiels à ces insectes. Ensuite, la récolte doit se dérouler de manière naturelle sans entraver l’équilibre des abeilles et sans polluer l’environnement. Une fois récoltée, la gelée doit être conservée au frais.

Tout le processus allant de l’élevage des abeilles à la récolte de la gelée royale se fait donc de manière biologique. Aucun pesticide ni substance artificielle n’est utilisé. C’est le gage de la qualité des apiculteurs français. Ce sont ces critères qui justifient le prix de la gelée royale française bio sur le marché national et international.

un apiculteur récoltant du miel

Gelée royale : une source de vitamines naturelles conçue dans des conditions normées

Une gelée royale bio française affiche des prix non négligeables. Selon les conditions de culture, les apiculteurs ne peuvent récolter environ qu’un kilo de gelée bio dans l’année par ruche. Ce produit représente un coût élevé comparé à d’autres non bio sur le marché. Cependant, puisqu’il est cultivé et récolté de manière naturelle, il regorge d’encore plus de vitamines et de protéines. Des nutriments essentiels à la reine des abeilles, mais aussi à l’homme.

Notez que la gelée royale bio est riche en oligo-éléments, en vitamines, en acides aminés, etc. Elle contient aussi de l’eau d’où sa structure légèrement nacrée. La gelée royale est à consommer pour lutter contre les effets notoires de la ménopause, les risques de fatigue ou encore pour combattre le stress et l’anxiété. En France, des laboratoires vérifient et analysent la composition des gelées naturelles afin qu’elles répondent aux normes en vigueur.

En tant que produit du terroir, les agriculteurs et spécialistes surveillent de près sa culture ainsi que sa récolte jusqu’à sa mise en pot. Les apiculteurs français sont soucieux de proposer un produit issu d’une vraie agriculture biologique. Ils veillent donc à suivre de près les critères requis par le cahier des charges des producteurs de gelée royale bio.

La culture et la collecte entièrement biologiques de la gelée royale

La gelée royale française bio diffère par la qualité du produit. Cela explique son prix important. En ce sens, les consommateurs n’achètent souvent qu’une faible quantité de ce produit soit environ 20 ou 100 grammes. L’autre point qui explique le prix de la gelée royale bio c’est aussi ses conditions de culture et d’extraction. Les agriculteurs français sont effectivement soumis à des règlements stricts et leur travail fait l’objet de contrôle comme préconisé dans le règlement européen n° 2092/91/CEE modifié.

L’une des étapes dans la production de gelée royale bio est le respect de l’apiculture biologique. Pour ce faire, les abeilles doivent être nourries de manière naturelle c’est-à-dire sans produits artificiels. Une zone de butinage est souvent définie dans le cahier des charges des agriculteurs. Les ruches des abeilles doivent être localisées à proximité d’une agriculture bio et dans certains cas sauvage. Les abeilles doivent pouvoir butiner des plantes de cette agriculture bio. En ce sens, l’usage de pesticide et de tous produits nocifs pour l’environnement, surtout pour les abeilles, est interdit. C’est pour vérifier le respect de ces conditions que les contrôles sont mis en place.

De la gelée royale dans une assiette

Les abeilles sont par la suite nourries avec des produits bio notamment leur propre miel et leur gelée royale pour la reine. En aucun cas du sirop ne peut être intégré dans la ruche d’une apiculture bio. Les apiculteurs doivent surveiller le cycle biologique des abeilles pour garantir un stock suffisant de miel et de gelée pour nourrir la ruche. Il se peut que leur propre miel ne suffise plus pendant l’hiver, car la production a été freinée par les conditions climatiques ou autres désagréments. Dans ce cas, il est possible d’intégrer du miel dans la ruche, mais le produit doit être également bio.

Lors de la collecte de la gelée royale, l’extraction doit être respectueuse de l’environnement et de l’équilibre des abeilles. La colonie ne doit ni mourir d’intoxication ni périr à cause de produits chimiques nocifs durant l’extraction de la gelée. Le cahier des charges préconise une récolte de la gelée royale au même moment que l’extraction des barrettes de la ruche. Les larves sont à retirer et la gelée à pomper. Le produit doit directement être filtré puis mis en pot. Les normes européennes recommandent par ailleurs d’utiliser des récipients alimentaires adaptés. Tout un processus complexe qu’il faut respecter pour que la gelée royale produite soit certifiée biologique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Derniers articles