D’où viennent les crampes et les courbatures ?

Crampe ou courbatures

Les douleurs musculaires sont fréquentes chez les sportifs de haut niveau ou de loisir qui doivent apprendre à les gérer s’ils veulent pouvoir tirer le maximum de leurs entraînements. Cependant, il est fréquent que l’on confonde crampes et courbatures, alors qu’elles n’ont ni les mêmes origines ni les mêmes remèdes. Voici donc un guide pour les reconnaître, les différencier et les combattre.

Quelle est la différence entre une crampe et une courbature ?

La première différence évidente entre une courbature et une crampe se trouve dans la sensation physique ressentie. Alors que la crampe est une contraction involontaire, temporaire et douloureuse du muscle, la courbature est une douleur musculaire qui fait suite à une activité physique intense ou inhabituelle.

Une crampe est donc une douleur fulgurante, alors que la courbature est une douleur plus longue et diffuse. Alors que la crampe passe au bout de quelques secondes, voire plusieurs minutes, la courbature apparaît généralement 24 à 72 heures après l’effort physique et elle peut prendre jusqu’à une semaine entière pour disparaître.

D’où viennent les crampes ?

Les crampes apparaissent plus fréquemment chez les sportifs lors d’un entraînement. Dans ce cas-là, l’explication de leur apparition relève de la chimie moléculaire liée à la contraction des muscles et peut être résumée ainsi : la transpiration diminue la quantité de sodium dans l’organisme, ce qui augmente la quantité de calcium dans les cellules musculaires et provoque leur contraction.

Cependant, les sportifs ne sont pas les seuls à souffrir de crampes musculaires et certaines interviennent même pendant la nuit ou lorsque l’on est assis. Dans ce cas-là, elles peuvent avoir plusieurs origines. La plus courante est la déshydratation, mais également le manque de sodium ou l’excès de sucre, de café, de thé ou d’alcool. Enfin, la fatigue générale provoque généralement une fatigue musculaire importante qui produit des crampes même chez ceux qui ne font pas de sport.

D’où viennent les courbatures ?

Comme nous l’expliquions en mettant en évidence la différence entre les crampes et les courbatures, ces dernières surviennent systématiquement après un effort physique intense ou inhabituel. Ce qui veut dire qu’une pratique sportive régulière diminue le risque de courbatures puisque vos muscles s’habitueront à l’effort et ne le considéreront plus comme intense ou inhabituel.

D’un point de vue purement scientifique, la cause exacte des courbatures n’est pas encore vraiment connue par les scientifiques. Plusieurs théories existent, mais elles ne se contredisent pas forcément. Certains scientifiques estiment que les courbatures sont dues à des micros déchirures de la masse musculaire, nécessaires au grossissement des muscles. D’autres pensent que les micro-traumatismes liés à l’effort provoquent la destruction par le corps de certaines cellules musculaires.

Dans tous les cas, la théorie longtemps répandue selon laquelle les courbatures seraient liées à l’accumulation d’acide lactique a été abandonnée depuis quelques années par les scientifiques. Certaines études ayant prouvé l’efficacité de certains massages thérapeutiques, cela impliquerait que le système immunitaire pourrait être responsable des courbatures.

Comment combattre les crampes ?

Pour les sportifs, qu’ils soient amateurs ou de haut niveau, combattre les crampes passe principalement par l’adoption de certains comportements préventifs. Par exemple, boire de l’eau salée (1/2 cuillère à café par litre) avant, pendant et après l’entraînement permet de maintenir un taux de sodium suffisant dans le corps. Attention tout de même aux excès, car le sel peut être très mauvais pour la santé.

Pour les crampes musculaires qui ne sont pas dues à une pratique sportive, il est plus difficile de les combattre, notamment parce qu’il est plus difficile d’en déterminer la cause. La pratique régulière d’échauffement est recommandée pour les personnes qui souffrent de crampes à répétition. Sinon, se complémenter en magnésium, en calcium et en sodium fonctionne parfois. Enfin, trouver le comportement à l’origine des crampes et le limiter peut également être une solution.

Comment combattre les courbatures ?

Le meilleur moyen de combattre les courbatures, c’est de prévenir leur apparition. Il faut donc s’étirer longuement avant la séance de sport et augmenter l’intensité des exercices graduellement pour limiter le traumatisme subit par les muscles. Ensuite, il faut s’étirer longuement après l’entraînement pour aider le muscle à se remettre de l’effort. Attention tout de même : des étirements excessifs peuvent traumatiser le muscle et provoquer des courbatures.

Bannière 728x90

Si après une séance de sport vous avez des courbatures malgré tous vos efforts, il ne vous reste plus qu’à essayer de limiter leur impact et leur durée. Pour cela, buvez beaucoup d’eau et mangez des bananes, mais surtout, favorisez la circulation sanguine dans les muscles qui vous font souffrir. Un massage ou une activité physique de faible intensité participent donc à réduire la douleur et à raccourcir la durée des courbatures.

Il ne faut pas confondre les crampes et les courbatures avec d’autres maladies

Si les crampes et les courbatures sont des douleurs musculaires pénibles que craignent tous les sportifs, elles sont totalement bénignes. Elles ne présentent aucun risque pour la santé et il suffit d’un peu de patience et de quelques bons réflexes pour s’en débarrasser. Cependant, il ne faut pas les confondre avec d’autres douleurs musculaires plus graves.

Si une douleur musculaire apparaît sans aucune raison et alors que vous n’avez pas fait d’activité physique intense ou inhabituelle, il se peut que ce soit une crampe ou une courbature, mais cela peut aussi être une myalgie ou une douleur liée à un problème nerveux. Si la douleur persiste, contactez rapidement votre médecin.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "D’où viennent les crampes et les courbatures ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*