Un ostéopathe se focalise sur le phénomène Pokémon Go

Des joueurs de Pokemon Go

Depuis l’arrivée de cette application, de nombreux professionnels ont tenté de savoir si elle possédait un pouvoir dangereux. Un ostéopathe s’est penché sur cette question, car Pokémon Go a largement changé les comportements.

Les joueurs sont concernés par l’ostéogaming

Aujourd’hui, les rues ont tendance à être envahies par des zombies, les mobinautes ont les yeux rivés sur cette application. Que ce soit pour marcher, manger ou traverser les passages cloutés, ils ne lèvent pratiquement pas le regard. La Sécurité routière a d’ailleurs procédé à quelques rappels comme ce fut le cas pour la police nationale sur Twitter. Les piétons ainsi que les conducteurs sont appelés à la plus grande vigilance. Finalement, tous les internautes se demandent si Pokémon Go n’est pas dangereux pour la santé. Un ostéopathe a décidé de se focaliser sur cette interrogation et les professionnels ont même donné un nom à ce phénomène.

L’ostéogaming est un mot utilisé pour toutes les personnes qui n’arrivent plus à décrocher de leur manette. Ce terme semble particulièrement bien trouvé pour Pokémon Go, car le Smartphone a remplacé très aisément les consoles de jeux vidéo.

Favoriser la circulation du liquide articulaire

Si certaines personnes pensent que l’application est néfaste pour les joueurs, les ostéopathes ont tendance à préciser que Pokémon Go permet aux mobinautes de sortir de leur domicile et de marcher. Alors que la nouvelle génération est frappée par cette sédentarité, cette App s’avère être bénéfique. Elle a réconcilié ces jeunes avec la pratique sportive, elle favorise ainsi la circulation du liquide articulaire dans l’ensemble du corps. De plus, pour attraper ces monstres, ils sont parfois contraints de réaliser une multitude de kilomètres. Un Américain aurait réalisé près de 150 kilomètres pour obtenir un catalogue complet.

Contrairement à une manette, le Smartphone ne demande aucune manipulation spécifique. Les mouvements ne sont donc pas répétés, aucun traumatisme au niveau des articulations n’est enregistré.

Pas de mouvements répétés néfastes pour le squelette

Les ostéopathes pourraient même recommander l’application s’il n’y avait toutefois pas un problème au niveau du cou. En effet, les joueurs restent la tête baissée pendant toute la phase de jeu, mais pour jouir de quelques points positifs, il suffirait de ne pas jouer longtemps tout en relevant la tête plusieurs fois au cours d’une partie. Par conséquent, dans le domaine de l’ostéopathie, Pokémon Go ne présente pas d’impacts négatifs si le temps de jeu reste raisonnable. Dans tous les cas, les jeunes marchent et cette activité sportive est excellente pour l’organisme.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "Un ostéopathe se focalise sur le phénomène Pokémon Go"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*