Douleurs aux ovaires après les règles : comment les apaiser ?

Des douleurs menstruelles

Quand une femme a mal aux ovaires, on exprime cela par des douleurs pelviennes. Généralement, ce sont des douleurs au ventre ou au bas ventre qui sont plus ou moins intenses selon les cas. Plusieurs causes peuvent être liées à ces douleurs ovariennes et il convient d’effectuer des examens spécifiques pour en faire le diagnostic adapté.

Comprendre les douleurs aux ovaires en lien avec les règles

Les ovaires sont les organes féminins qui permettent de produire des ovules qui sont destinés à être fécondés par des spermatozoïdes.

Lorsqu’un ovule est développé et qu’il est fécondé lors d’un rapport sexuel, la femme tombe enceinte et sa grossesse donnera naissance à un futur enfant. Dans le cas contraire, si un ovule n’est pas fécondé, il sera expulsé naturellement par le corps de la femme sous la forme des règles.

Ces règles peuvent être plus ou moins douloureuses avant, pendant et/ou après selon chaque femme. Chaque douleur est différente en intensité et en localisation. On peut ressentir une sensation de tiraillement au niveau du ventre ou avoir mal à hauteur du bas ventre, par exemple.

Ces douleurs peuvent également être ressenties au milieu d’un cycle, à peu près 14 jours après les règles, date qui correspond à l’ovulation, c’est-à-dire le moment ou les ovules sont expulsés des ovaires pour remonter les trompes et voyager jusqu’à l’utérus. Les douleurs liées à l’ovulation sont souvent moins importantes que celles connues pendant les règles.

Parfois, lorsqu’on ressent une sensation de tiraillement aux ovaires, il peut s’agir d’un signe d’une éventuelle grossesse. Et oui, ce n’est pas parce qu’une femme tombe enceinte qu’elle ne peut plus avoir ses règles pendant les premières semaines de sa grossesse. Pour en avoir la certitude et éviter tout diagnostique hâtif, il convient de faire un test de grossesse et de consulter son médecin ou gynécologue pour en savoir plus sur la raison de ces douleurs ou tiraillements aux ovaires.

Une douleur aux ovaires n’est pas forcément liée aux règles

Puisque les ovaires sont associés aux règles, aux ovules et aux grossesses, on a souvent tendance à lier une douleurs dans cette zone à ces trois éléments. S’il s’avère que c’est souvent une association justifiée, une douleur aux ovaires n’est pas forcément liée aux règles et peut s’expliquer par d’autres raisons.

Nous pouvons prendre le cas de l’appendicite qui, la plupart du temps, provoque des douleurs au bas ventre du côté droit. Avoir mal de cette façon peut facilement être lié aux règles mais il peut s’agir de l’appendicite qui n’a strictement rien à voir. Pour vérifier, il faut faire une échographie et s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’une grossesse.

Après les règles, une femme peut avoir mal aux ovaires pour une autre raison. En effet, on peut imaginer le cas d’une grossesse extra-utérine qui se détériore. Il ne faut donc pas négliger une douleur qui touche les ovaires car il peut y avoir plusieurs diagnostiques plus ou moins importants. D’ailleurs, si la douleur survient alors que les règles sont terminées, il faut vraiment consulter un médecin ou un gynécologue pour faire les examens nécessaires.

Autre cas de figure envisageable : la présence d’un kyste. Avoir mal aux ovaires lorsque les règles se terminent ou sont terminées peut être le signe de l’existence d’un kyste. D’ailleurs, dans un tel cas, la douleur peut être très intense voire insupportable selon les cas et selon l’importance de l’hémorragie interne provoquée par la destruction de ce kyste.

Une situation à peu près similaire peut concerner l’apparition subite d’un kyste qui peut engendrer des douleurs à l’ovaire droit ou gauche, voire aux deux. Dans ce cas, c’est un gynécologue qui sera à même de pouvoir faire et prescrire les examens nécessaires pour vérifier l’éventuelle présence d’un ou de plusieurs kystes ovariens afin de les éliminer rapidement et sainement.

On n’y pense pas forcément mais la salpingite peut être une cause de douleurs aux ovaires après les règles. Il s’agit d’une infection sexuellement transmissible qui touche les trompes de Fallope et l’utérus. Si une femme a eu des rapports sexuels sans utiliser de protection, il convient de faire des tests pour avoir un diagnostic d’une éventuelle maladie sexuellement transmissible. Un signe supplémentaire peut vous alerter : la présence de fièvre. Dans ce cas, il est fort probable qu’il y ait une infection.

Les douleurs aux ovaires peuvent aussi être chroniques. Dans le cas d’un âge avancé, ces douleurs chroniques peuvent être liées à un cancer des ovaires ou peut-être à une maladie qui touche le colon. Ces deux cas de figures donnent lieu à des douleurs similaires à celles des règles.

Quelles sont les solutions pour faire face au mal de ventre lié aux règles ?

Parmi toutes les éventualités liées au mal de ventre avant, pendant ou après les règles, il convient tout d’abord de faire les examens nécessaires pour avoir un avis médical d’un professionnel avant d’envisager n’importe quel solution.
La priorité étant de vérifier s’il s’agit d’une grossesse ou non car une solution médicamenteuse pourrait être nocive pour l’éventuel foetus. Autrement, selon l’avis de votre médecin ou gynécologue, il faudra soit se faire opérer soit prendre des médicaments adaptés.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "Douleurs aux ovaires après les règles : comment les apaiser ?"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*