Le Sida peut se transmettre en éternuant en Indonésie

Une fille qui éternue

Alors que le pays peine à se défaire des idées reçues concernant la façon d’attraper le Sida, le gouvernement indonésien a voulu prendre les devants. Malheureusement, une bête erreur est venue tout gâcher !

Pas facile de chasser les croyances de toute une population, encore moins quand les communications officielles viennent infirmer cela. C’est ce qu’il s’est passé le week-end dernier en Indonésie à propos de la façon dont peut se transmettre le Sida…

Quand le gouvernement confirme les croyances incongrues

Bon nombre d’indonésiens sont persuadés que le Sida s’attrape aussi facilement qu’un rhume, c’est pourquoi le gouvernement indonésien avait prévu la mise en place d’une campagne de sensibilisation sur la façon de contracter le VIH, virus de l’Immunodéficience Humaine. Malheureusement, alors que celui-ci souhaitait mettre en avant les façons dont on ne peut contracter le VIH, une erreur toute bête s’est glissée sur les prospectus qui devaient être distribués. On pouvait ainsi y lire « Les façons dont on peut attraper le Sida » et donc apprendre qu’il suffisait d’un éternuement, d’une piqûre de moustique ou bien encore d’aller à la piscine pour risquer une contamination.

Une erreur qui aurait pu être bénigne si elle avait été détectée avant que les tracts ne soient distribués. Mais non, ceux-ci ont inondés le pays le week-end dernier, venant ainsi confirmer ces croyances incongrues. Le gouvernement s’en est aperçu trop tard et a immédiatement retiré les tracts de la circulation, mais le mal est fait. On sait qu’il est très difficile de corriger une communication ratée, surtout dans un pays où les croyances sont bien ancrées… De nouveaux tracts vont maintenant être mis en circulation avec une correction appliquée, mais cette erreur aura sans doute été fatale à la campagne.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "Le Sida peut se transmettre en éternuant en Indonésie"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*