Infarctus chez la femme : symptômes et prévention

L’infarctus du myocarde est un phénomène malheureusement courant et souvent mortel, aussi bien chez l’homme que chez la femme. Ici, nous allons nous intéresser à l’infarctus chez la femme, ainsi qu’à ses symptômes. En effet, en fonction du sexe, les signes avant-coureurs d’un infarctus sont différents. Aussi, il semble essentiel de les connaître, afin de profiter d’une prise en charge rapide et ainsi éviter les complications. Comment se manifeste l’infarctus chez la femme ? Comment le prévenir ? Explications.

Qu’est-ce que l’infarctus du myocarde ?

L’infarctus du myocarde, ou crise cardiaque, désigne la destruction du myocarde, c’est-à-dire le muscle cardiaque. Ce phénomène a lieu lorsqu’un caillot de sang bloque la circulation sanguine à l’intérieur de l’artère qui alimente le cœur, appelée artère coronaire. Dans ce cas, le cœur n’est plus oxygéné, engendrant une détresse cardiaque et la mort des cellules qui composent le muscle. Dans les situations les plus graves, le cœur s’arrête de battre, entraînant la mort de la victime.

Comme nous l’avons déjà mentionné, la crise cardiaque touche aussi bien les hommes que les femmes. On dénombre d’ailleurs entre 80 000 et 100 000 infarctus par année, entraînant la mort dans 5% des cas. Ce chiffre a connu une baisse significative ces dernières années, en raison notamment des progrès de la médecine, ainsi que d’une meilleure réactivité de la part des services d’urgence.

Quelques chiffres concernant l’infarctus du myocarde

La crise cardiaque touche principalement les hommes. En effet, les femmes ont statistiquement 4 fois moins de chance d’être touchées par ce phénomène. Toutefois, on constate une tendance étonnante : de plus en plus de jeunes femmes sont victimes d’un infarctus du myocarde. Cela s’explique, entre autres, par la consommation de tabac, l’augmentation significative de l’obésité, de la sédentarité, etc. Précisons également que dans un quart des cas, l’infarctus ne s’accompagne d’aucun signe avant-coureur. Aussi, il est essentiel de connaître les symptômes de l’infarctus chez la femme, afin de profiter d’une prise en charge dans les plus brefs délais.

Quels sont les symptômes de l’infarctus chez la femme ?

Le symptôme de la crise cardiaque le plus connu est la douleur localisée au niveau du bras, pouvant même s’étendre au niveau de la mâchoire ou de la nuque. Néanmoins, la plupart des femmes victimes d’un infarctus ne ressentent pas ces signes évidents. En effet, la crise cardiaque chez un individu de sexe féminin se manifeste par d’autres phénomènes, comme l’essoufflement ou des palpitations, au repos comme pendant un effort.

L’infarctus chez la femme peut même être confondu avec un problème gastrique ou intestinal, puisqu’il provoque également des vomissements et des douleurs au niveau de l’abdomen. Une fatigue intense, des vertiges, ainsi que des sueurs font partie des symptômes de l’infarctus chez la femme à ne pas négliger. Nous le verrons un peu plus tard, les conséquences de l’absence de prise en charge peuvent être graves. Intéressons-nous maintenant aux causes de la crise cardiaque.

Quelles sont les causes de l’infarctus chez la femme ?

Comme mentionné précédemment, l’infarctus du myocarde est engendré par la présence d’un caillot bouchant l’artère coronaire et engendrant le manque d’oxygénation du muscle cardiaque et la mort des cellules. Ce caillot est généralement formé de cholestérol. Néanmoins, l’infarctus peut avoir une autre origine : le spasme de l’artère coronaire, causant l’interruption de la circulation sanguine. Ce phénomène aura alors les mêmes conséquences que celles énoncées précédemment. Le spasme peut avoir lieu à la suite d’une prise de drogues, ou dans le cas d’une tension très basse.

Dans le cas classique d’une crise cardiaque, plusieurs facteurs peuvent être mis en cause : le facteur génétique, l’obésité, l’âge également, la consommation de tabac et d’alcool ou l’hypertension artérielle. La crise cardiaque apparaît le plus fréquemment chez les hommes, même si l’infarctus chez la femme est un phénomène qui existe et qui ne doit pas être négligé. Nous allons dès maintenant nous intéresser à ses conséquences.

Les conséquences de l’infarctus chez la femme peuvent être graves

La gravité des conséquences de la crise cardiaque dépend en réalité de la taille de la partie du muscle touchée par l’infarctus. Lorsqu’une petite zone est concernée, on constate une arythmie. Les troubles cardiaques, ainsi que l’insuffisance apparaissent lorsqu’une plus grande zone du myocarde est endommagée. D’autre part, la crise cardiaque peut également donner lieu à un AVC, un accident vasculaire cérébral. On comprend donc aisément pourquoi la victime doit faire l’objet d’un traitement rapide.

Bannière 728x90

En tant que femme, comment se prévenir contre l’infarctus ?

Cesser la consommation de tabac, adopter une alimentation plus équilibrée et moins riche en graisses et en sucre, lutter contre le surpoids et la sédentarité sont autant de mesures à prendre, passé un certain âge, pour limiter le risque d’infarctus chez la femme. Il convient également de diminuer la consommation d’alcool et de pratiquer une activité physique régulière. D’autre part, améliorer la qualité du sommeil, réduire le stress et se faire suivre par un médecin traitant sont d’autres sont des pratiques à envisager, pour éviter d’être victime d’une crise cardiaque.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "Infarctus chez la femme : symptômes et prévention"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*