Les fumeurs ont trois fois plus de chances de perdre leurs dents

Fumeur avec sa cigarette entre les doigts

Alors qu’on pense essentiellement aux maladies qui touchent les poumons, le coeur ou la gorge, quand on parle de tabac et de cigarettes, on oublie bien souvent les dents. Pourtant, celles-ci sont en première ligne et elles en pâtissent énormément, d’après l’une des plus grosses études publiées récemment sur le sujet !

Une équipe de chercheurs de l’Université de Birmingham vient de publiée une étude sur les gros fumeurs et la perte prématurée de leurs dents en étudiant pas moins de 23 776 sujets. D’après cette étude, les gros fumeurs ont 3 fois plus de chance de perdre leurs dents que les non-fumeurs. A noter qu’il est bien précisé dans cette étude que, même si les gros fumeurs ont plus de chances de perdre leurs dents, ceux-ci sont forcément affectés par les infections liées au tabac qui se développent dans leur bouche.

Les hommes plus touchés que les femmes

Effectivement, si la dentition d’un homme n’est pas parfaitement saine, celle-ci voit se développer de nombreuses infections. Infections qui apparaissent obligatoirement chez les fumeurs et qui ne sont, bien souvent, pas détectées. Bien souvent masquées par des saignements par exemple, ces infections peuvent ainsi se développer en toute tranquillité et mener irrémédiablement à la perte des dents. Même détectées, elles ne peuvent être soignées. Tout au mieux, elles peuvent être tempérées et retardées, mais le résultat arrivera tôt ou tard.

Ainsi, en France, plus de 80% des fumeurs de plus de 35 ans sont atteints par une de ces maladies infectieuses. Des maladies qui touchent les tissus qui supportent les racines des dents et qui les détruisent, sous l’action des bactéries, jusqu’à la chute des dents. Les hommes seraient les plus touchés, d’après l’étude, avec 3,6 fois plus de chances de perdre leurs dents, contre 2,5 fois chez les femmes.

Seulement 7 dents d’origines pour les fumeurs de plus de 60 ans

Alors que les hommes sont plus touchés que les femmes, d’après les chercheurs, ceux-ci sont unanimes sur les fumeurs qui ont dépassé l’âge de la retraite. Après 60 ans, ceux-ci sont effectivement tous gravement touchés par ces infections et, sur tous les sujets étudiés lors de cette étude, les plus résistants ne possèdent plus que 7 dents d’origines sur les 32 qui composent, normalement, la dentition d’un adulte, 28 si l’on ne compte pas les dents de sagesse.

Alors si vous êtes fumeur, il est encore temps d’arrêter avant de voir toutes vos dents disparaître. Il existe d’ailleurs, pour vous aider, une toute nouvelle application pour arrêter de fumer qui a été mise en ligne par l’INPES (Institut nationale de prévention et d’éducation pour la santé) et Tabac Info Service. Profitez-en, c’est gratuit et plutôt sympa comme application !

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "Les fumeurs ont trois fois plus de chances de perdre leurs dents"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*