212 intoxications par les champignons cet été

Champignons en forêt

C’est la saison des champignons, mais, l’Institut national de veille sanitaire (InVS) nous alerte sur le nombre d’intoxications en hausse suite à la consommation de champignons non-comestibles durant l’été.


Jeudi 3 Septembre 2015, l’InVS a lancé une alerte concernant les intoxications, suite à la consommation de champignons toxiques, durant l’été 2015 où, plus de 200 cas, non-mortels, ont été répertoriés. Alors que la saison des champignons bat son plein, il est important que tous ceux qui aiment partir à la cueillette soient avertis !

212 intoxications entre le 29 Juin et le 30 Août

C’est le chiffre qu’annonce l’InVS en ce qui concerne les intoxications aux champignons durant les deux mois qui accompagnent l’été. Cces chiffres ne concernent cependant que les personnes qui se sont rendus à l’hôpital, bien souvent directement au service réanimation. Les chiffres réels des intoxications en France restent inconnus, mais sont clairement plus élevés.

Afin de ne pas risquer l’hospitalisation et de sévères troubles digestifs liés à la consommation de champignons non-comestibles, le Ministère de la Santé propose plusieurs recommandations :

  • Rester vigilent que vous soyez ramasseur averti ou occasionnel
  • Ne ramassez que les champignons que vous reconnaissez parfaitement
  • Ne pas confondre les champignons toxiques qui ressemblent parfois aux comestibles
  • Se renseigner auprès d’experts au moindre doute : pharmacien, associations et sociétés de mycologie
  • Cueillez uniquement les champignons en bon état
  • Cueillez-les entier afin de permettre l’identification
  • Séparez les champignons par espèce lors de la cueillette
  • Ne cueillez pas près des sites pollués
  • Mangez-les deux jours après la récolte au maximum
  • Cuisinez-les, ne les mangez jamais crus
  • Evitez d’en donner aux enfants

L’Aquitaine est la région la plus touchée

On trouve des champignons dans toutes les régions de France, toutefois, certaines sont plus touchées que d’autres. L’Aquitaine tient d’ailleurs le haut du classement avec 47 cas d’intoxications durant l’été. La région Midi-Pyrénées se trouve en seconde position avec 36 cas, alors que la région Rhône-Alpes clôt le podium avec 27 cas, devant la Franche-Comté (13 cas). Rappelons que tous ces cas d’intoxications déclarés sont des empoisonnements légers n’ayant entraîné, ni cas graves, ni décès.

Alors si vous aviez dans l’idée de partir à la cueillette des champignons, gardez bien en tête les conseils prodigués par le Ministère de la Santé et ne prenez aucun risque. Il vaut mieux en manger moins que de payer la facture et se retrouver aux urgences ou au service de réanimation !

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "212 intoxications par les champignons cet été"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*