moi(s) sans tabac, un défi lancé aux fumeurs

Des cigarettes écrasées par un fumeur

Inspiré du « Stoptober » britannique lancé en 2012, Marisol Touraine, ministre de la santé, a annoncé ce jeudi le lancement inédit de l’opération de désintoxication tabagique nationale, qui lancera le défi aux fumeurs de se passer de la cigarette tout au long du mois de novembre.

Approche positive et non culpabilisante

La campagne de communication, qui sera lancée le 10 octobre à la télévision, sur internet et dans les rues, se veut innovatrice par sa positivité et son aspect non culpabilisant. La ministre de la santé parle même d’aventure, ce qui nous change des précédentes campagnes, plutôt morbides.

L’opération est simple : arrêter de fumer pendant 30 jours… au moins. Soutenus par Tabac Info Service, un service de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la santé (INPES) actif depuis 1998, les participants pourrons s’y inscrire et bénéficier d’un suivi personnalisé, notamment grâce à l’application smartphone, totalement revisitée pour l’occasion. Mais à quoi bon arrêter de fumer temporairement ? Le ministère de la santé assure que cette opération multiplie par 5 les chances de sevrage définitif. A savoir que plus de la moitié des fumeurs souhaitent déjà ce sevrage. Au Royaume-Uni, plus de 200 000 fumeurs avaient joué le jeu dès la première année de lancement du projet.

Kit d’aide à l’arrêt

Avec plus de 73 000 décès liés au tabac chaque année, la France avait bien besoin d’un petit coup de main. A l’occasion de cette opération, les fumeurs pourrons donc bénéficier d’un kit d’aide au sevrage, disponible gratuitement dans les pharmacies. Il comprend notamment une brochure de préparation psychologique permettant de faire le point sur sa consommation, un agenda de 30 jours avec des conseils quotidiens, des messages d’encouragements et des rappels sur les conséquences positives liées au sevrage, ainsi qu’un disque pour calculer ses économies. Sans oublier le pin’s « Moi(s) sans tabac » offert par le ministère de la santé. De quoi rester branché sans fumer.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "moi(s) sans tabac, un défi lancé aux fumeurs"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*