Insuffisance veineuse pendant la grossesse : 4 conseils pour prendre soin de ses jambes

Soin de jambes pendant grossesse

Jambes lourdes, varices, œdèmes : les troubles d’insuffisance veineuse sont très fréquents pendant la grossesse. Au cours de la première grossesse, près d’une femme sur cinq souffrirait d’un tel problème. Même si elles sont souvent bénignes, ces complications peuvent se révéler gênantes et douloureuses. Comment soulager ses jambes pendant la grossesse ? Quels sont les bons réflexes à adopter ?

Porter des bas de contention

En cas de jambes lourdes ou de varices, les médecins prescrivent généralement des bas de contention. Il s’agit de la technique la plus efficace pour limiter les complications et restaurer le retour veineux. Les chaussettes ou collants de contention compriment le muscle et empêche la dilatation des veines. En règle générale, il est conseillé d’éviter les hautes températures, car celles-ci favorisent la dilatation des veines. La chaleur des collants de contention est idéale et permet de maintenir le mollet à bonne température.

Les bas de contention existant en 4 classes, de 1 à 4, le médecin vous prescrit un modèle adapté, en fonction de l’intensité de vos troubles. Aujourd’hui, il est même possible de trouver des modèles très esthétiques.

Faire des exercices

Ça n’est pas parce que vous avez les jambes douloureuses qu’il faut rester assise toute la journée. C’est même une attitude à proscrire ! Pour soulager vos symptômes, marchez plusieurs fois dans la journée et pratiquez une gymnastique douce à base de flexions et d’extensions du pied. Avec l’exercice, les muscles de vos mollets vont se contracter et optimiser la circulation du sang. Outre la marche, vous pouvez également opter pour la natation.

Dans tous les cas, ne restez pas trop longtemps assise ou debout, et pensez à décroiser vos jambes. Adopter une bonne position est en effet essentiel pour améliorer les problèmes veineux. À ce titre, il est recommandé de surélever ses jambes régulièrement.

Masser ses jambes

Le massage est un excellent moyen de soulager la gêne due aux jambes lourdes. Facilitez la circulation sanguine en vous massant les jambes, des pieds jusqu’aux cuisses, deux fois par jour. En plus d’atténuer vos douleurs, vous vous détendez et vous relaxez. Vous avez le choix d’appliquer le gel ou la crème correspondant à vos goûts en termes de texture ou de senteur. Et pour encore plus d’efficacité, vous pouvez vous rendre en salon de massage ou chez un kinésithérapeute qui réalisera un drainage lymphatique.

Prendre un veinotonique

En cas de troubles sévères, les solutions de contention ne suffisent pas, et le médecin prescrit un veinotonique. Ce médicament, à base de plantes, renforce la paroi veineuse et soulage les douleurs. Il ne présente aucun danger pour le bébé, au contraire de certains traitements utilisés habituellement pour traiter la phlébite et les varices.

Rassurez-vous, la plupart des problèmes veineux disparaissent après l’accouchement. Toutefois, il est conseillé de les prévenir en limitant sa prise de poids et en ne consommant pas d’aliments trop épicés.

Bannière 728x90
Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "Insuffisance veineuse pendant la grossesse : 4 conseils pour prendre soin de ses jambes"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*