L’enjeu d’un sourire parfait

Certains français cachent leur dentition quand ils sourient.

Le sourire est un réflexe spontané de plaisir et de joie. Dommage que pour beaucoup d’entre nous, il perde en spontanéité à cause d’une dentition mal alignée. Heureusement, il y a l’orthodontie pour remédier à ça.

Les Français, gênés de sourire

D’après une étude récemment menée par l’institut YouGov, la moitié des Français est complexée par son sourire et souhaiterait une dentition mieux alignée. À tel point que certains font même attention à ne pas dévoiler leurs dents au moment de sourire. Le défaut le plus redouté par les personnes interrogées serait d’avoir les dents qui se chevauchent. Ce constat est d’autant plus vrai chez les 25-34 ans, qui estiment que des dents parfaites augmentent les chances de succès.

L’alignement des dents favoriserait, d’après eux, les rencontres amoureuses. La dentition est même considérée comme un élément essentiel de la panoplie professionnelle : avoir des dents bien alignées de la même façon qu’on porte un costume bien taillé ou un uniforme bien repassé. C’est sans doute pour cela qu’un tiers des sondés se disent prêts à suivre un traitement orthodontique, à la condition toutefois que l’appareil soit discret.

L’orthodontie, pour un sourire esthétique

L’orthodontie pour adulte permet de corriger des dent mal alignées et ainsi améliorer l’esthétique de notre sourire. C’est la principale cause de consultation pour les adultes et les adolescents. Le traitement se fait à l’aide de bagues, en métal ou en céramique, qui remettent progressivement les dents dans une position correcte. La durée du traitement est variable, mais il faut tout de même compter au minimum plusieurs mois. Certains appareils sont plus discrets que d’autres, en fonction de la matière, mais ils sont également plus chers et souvent encore moins bien remboursés.

Combien ça coûte, un joli sourire ?

Avant de penser à se faire rembourser, il faut déjà savoir combien ça coûte. En dehors de la première consultation et des examens de diagnostic, dont le coût est réglementé, les honoraires de l’orthodontiste sont libres. Il est donc préférable de faire plusieurs devis avant de se faire poser la moindre bague.

Si la sécurité sociale a défini des tarifs conventionnés, il est plus que probable que l’on aura à régler des frais de dépassement d’honoraires et si les moins de 16 ans peuvent espérer voir une partie, voire l’intégralité des frais remboursés, c’est loin d’être le cas pour le traitement d’un adulte. Pour espérer un remboursement de ses frais d’orthodontie, mieux vaut miser sur une bonne mutuelle. Avec une option orthodontie à 300%, on peut économiser un peu plus de 1500 €, 770 € pour 200%.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "L’enjeu d’un sourire parfait"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*