L’augmentation mammaire à des fins médicales

La pose d'implants mammaires peut de faire à des fins esthétiques ou réparatrices

Lorsqu’on parle d’augmentation mammaire, la plupart des gens pensent grande bimbo blonde aux yeux bleus qui ne sait pas quoi faire de sa fortune à part se faire poser des implants plus gros qu’un ballon. Mais il faut garder en tête que de nombreuses actes de ce type sont réalisées à des fins purement médicales. Dans quel cas peut-on avoir recours à une telle intervention ? Quelles sont les tarifs et les conditions de remboursement ? Nous répondons à certaines de vos questions.

Chirurgie réparatrice ou esthétique ?

Afin de répondre à cette question, nous nous devons de vous éclairer sur la différence entre une intervention de chirurgie esthétique et un acte de chirurgie réparatrice. Comme leurs noms l’indique, le premier cas n’est réalisé qu’à des fins de beauté. Il n’est pas nécessaire à la bonne santé du patient mais seulement à son bien-être. Alors que la chirurgie réparatrice sera pratiquée suite à un accident, un traumatisme ou une malformation génétique ou de naissance.

Ainsi, si une patiente se dit qu’elle préférerait un bonnet de plus pour pouvoir mieux séduire un homme, cela relèvera de la chirurgie esthétique. Alors que si la patiente est née avec une absence totale et congénitale de poitrine, ou que celle-ci nécessite une reconstruction d’un sein après une ablation en raison d’un cancer par exemple, cela sera considéré comme un acte de chirurgie réparatrice.

Tarif, conditions et remboursement

Le prix d’une intervention d’augmentation mammaire peut varier du simple au double en fonction de sa catégorie – esthétique ou réparatrice -, du lieu d’exercice du praticien -hôpital ou cabinet privé – ou encore de la notoriété et de l’expérience de celui-ci. Ainsi, les tarifs peuvent aller de 2 000 à plus de 5 000€.

Au niveau du remboursement, il est évident que la sécurité sociale ne rembourse pas les actes de chirurgie esthétique. En revanche, elle peut, sous certaines conditions, rembourser une partie à la totalité d’une intervention réparatrice.

Mais attention, inutile d’essayer de frauder. De nombreuses personnes ont tenté l’expérience, ce qui a mené le gouvernement à largement resserrer la vis à ce sujet. Ne prenez donc pas de risques, cela n’en vaut pas la peine.

La polémique autour de l’augmentation mammaire

Il n’y a que quelques années de ça, une grosse polémique est apparue autour de l’augmentation mammaire. Celle-ci était due au fait que de nombreuses patientes ayant reçu des implants à gel en silicone dits PIP – du nom de l’entreprise qui les produisait, Poly Implant Prothèse – ont été victimes de graves complications. Heureusement, l’association P.P.P., basée à Besançon, s’est longuement battue afin de poursuivre les responsables de ce scandale sanitaire.

Aujourd’hui, bien que les femmes ayant reçu ces implants soient toujours en danger, ces produits ne sont plus commercialisés et ont entièrement été retirés du marché. Vous pouvez donc vous adonner à un tel acte de chirurgie sans aucun risque.

Vos amis aimeraient sans doute être au courant !
Soyez le premier à donner votre avis sur "L’augmentation mammaire à des fins médicales"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*