Assurance-vie : quel contrat choisir en 2021 ?

Trois hommes autour d'une feuille

L’assurance-vie a beaucoup fait parler d’elle en 2020. Cette dernière année n’a pas été de très bonne augure pour les assurances. Les perspectives en termes de rendements n’ont pas été forcément bonnes avec seulement 1 % en moyenne. L’année 2021 risque de continuer dans cette même lignée. Pourtant, elle reste le choix d’épargne préféré des Français grâce à son côté sécuritaire. Alors, si vous souhaitez investir dans une assurance-vie, quelle est celle qu’il faut choisir ?

Quel type de contrat d’assurance-vie choisir ?

Pour faire le meilleur choix possible, il est important de comprendre comment fonctionne une assurance-vie. Cette assurance a deux buts ultimes : permettre de transmettre son capital dans de bonnes conditions et se constituer une épargne en faisant fructifier ce capital. Utile sur le long terme, les épargnant vont utiliser ce capital afin de faire un placement financier intelligent et, en cas de décès, de transmettre son bénéfice aux personnes choisies.

Il existe plusieurs types de contrats. Le contrat le plus répandu est le contrat d’assurance-vie mono-support. Comme son nom l’indique, il permet de placer ses fonds sur un seul et unique support. Ces fonds ainsi placés peuvent être divisés en deux catégories : les fonds en euros et les fonds en unités de compte. En privilégiant les fonds en euros, l’argent investit part sur des marchés monétaires ayant un faible risque de perte en capital. Ce choix est un choix dit de sécurité. Les fonds en unité de compte, eux, désignent les obligations, les actions, les fonds communs de placement et les parts de société d’investissement. Une autre solution est possible : investir sur différents supports grâce aux contrats multi-supports.

Les frais à prévoir à la création et sur la durée d’un contrat d’assurance-vie

En tant qu’assuré, des frais sont à prévoir tout au long de la durée d’un contrat d’assurance-vie. Il est important, avant de se lancer dans l’aventure, de comparer et de calculer les différents frais appliqués par les agences d’assurances. À l’ouverture, ou à la clôture du contrat, il peut être demandé de verser entre 3 et 5 % du nominal et par la suite, dès que vous allez verser de l’argent, des frais entre 2 % et 5 % de la somme versée peuvent être à considérer. Toutefois, ces différents montants ne sont pas appliqués partout. Il est donc judicieux de faire une comparaison approfondie avant de se lancer.

Des frais de gestion et des frais d’arbitrages peuvent aussi être à anticiper. La plupart du temps annuels, les frais peuvent être prélevés mensuellement. L’organisation de ces prélèvements doit se faire auprès de l’assureur ou du courtier en charge du contrat. Depuis plusieurs années, les assurances-vie en ligne se sont développées. Tout comme les banques en ligne, elles proposent un avantage, qui n’est pas moindre, des coûts de gestion beaucoup moins élevés !

Bannière 728x90
Vos amis aimeraient sans doute être au courant !

Laisser un commentaire sur "Assurance-vie : quel contrat choisir en 2021 ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*